Reforestation des abords du Parc National de Masoala

Restaurer le couvert forestier par un reboisement à grande échelle et soutenir le développement de filières équitables d'huiles essentielles et végétales

À la lisière du Parc National de Masoala, dans le Nord-Est de Madagascar, l’association Coeur de Forêt s’est impliquée dans la création d’une coopérative de producteurs, et dans leur formation à des pratiques agricoles durables. La coopérative étant devenue autonome, le projet vise aujourd’hui à restaurer le couvert forestier par un reboisement à grande échelle.

Contexte local

Madagascar héberge une biodiversité unique et extrêmement menacée par les activités humaines. Au Nord-Est, la forêt tropicale humide de la presqu’île de Masoala abrite aujourd’hui une faune et une flore des plus riches et des plus préservées du pays. Cela a mené à la création du Parc National de Masoala, qui représente 235.000 hectares de forêt, l’une des plus grandes aires protégées de l’île.

Cependant, la culture sur brûlis et l’exploitation des bois précieux soumettent la région à une déforestation massive. Face à la dégradation de l’environnement les populations locales s’inquiètent de voir diminuer la surface de leurs terres cultivables.

Activités du projet

  • Reboiser à grande échelle les zones dévastées par l’agriculture sur brûlis : Aux abords du Parc National de Masoala, Coeur de Forêt a sélectionné 87 ha de parcelles laissées à l’abandon pour les reboiser. Des essences endémiques de la région y sont plantées tout au long de l’année, et leur entretien régulier assure leur croissance et limite le développement des espèces invasives.
  • Multiplier les pépinières locales : Les distances pour atteindre les zones de reforestation sont longues. Leur enclavement et la topographie vallonnée les rend difficile d’accès. Coeur de Forêt développe donc des pépinières locales pour limiter les trajets de transport des plantules et faciliter les plantations.
  • Tester de nouveaux modèles de plantation : Afin d’améliorer ses techniques de reboisement, l’association expérimente plusieurs modèles de reforestation. Ces modèles varient en fonction de la vitesse de croissance des essences sélectionnées, de leur densité de plantation, et de l’état initial des sols.
  • Créer de filières équitables de cacao et huiles essentielles : Coeur de Forêt a oeuvré entre 2009 et 2018 pour la création d’une coopérative, aujourd’hui autonome. En formant les producteurs à l’agroforesterie et à la production durable d’huiles essentielles, l’association a permis de valoriser économiquement les produits forestiers.

Bénéfices du projet

Bénéfices environnementaux

  • Plantation d’essences endémiques : Coeur de Forêt plante en majorité des essences endémiques pour restaurer la biodiversité sur l’Est de la presqu’île. Cela participe à la reconstitution d’un habitat favorable pour la faune locale.
  • Augmentation du couvert forestier : En plus des 127.257 arbres plantés dans la première phase du projet, les actions visent aujourd’hui à reboiser 87 hectares de friches. Cette reforestation permet de lutter contre l’érosion, et de rendre la zone plus résiliante aux impacts du changement climatique.

Bénéfices sociaux

  • Formation des producteurs : Coeur de Forêt a formé de nombreux producteurs à des pratiques agricoles et de transformation plus respectueuses de l’environnement. Aujourd’hui, ces producteurs sont autonomes et organisés en coopérative.
  • Protection des zones cultivables : La plantation d’arbres permet de lutter contre l’érosion des sols, et notamment des zones fertiles, dont la perte affecte les populations locales. Rétablir le couvert forestier contribue à maintenir durablement l’agriculture de subsistance dans la région.

Bénéfices économiques

  • Coopérative générant des bénéfices : La coopérative regroupant les producteurs formés par l’antenne locale de Coeur de Forêt a été créée pour valoriser et commercialiser les produits agricoles. Elle est aujourd’hui autonome et ses capacités de production ont beaucoup augmenté.
  • Rémunération juste : La valorisation locale des produits agricoles (transformation, extraction d’huiles, etc.) permet de rétablir une rémunération plus équitable pour le producteur, qui crée lui-même la valeur ajoutée sur sa matière première.

Partenaires locaux

Chiffres clés

  • Nombre d’arbres plantés : 210.894
  • Nombre de bénéficiaires : 5.268
  • Année de lancement du projet : 2009
  • Essences plantées : Diospyros sp., Dalbergia baroni, Calophyllum inophyllum, Canarium madagascariensis, Khaya madagascariensis, Terminalia mantadia, Phyllarthron madagascariensis, Insta bijuga
  • Budget du projet : – €

Envie de soutenir l’association Coeur de Forêt ?

Afin de contribuer au développement de projets de reforestation et d’agroforesterie, vous pouvez soutenir dès à présent l’association Coeur de Forêt.

FAIRE UN DON !

PORTEUR DU PROJET

coeur de forêt

Coeur de Forêt est une association œuvrant pour la protection et la valorisation des forêts et des Hommes.

DÉCOUVRIR

RESTEZ CONNECTÉ(E) AUX PROJETS

Recevez des actualités des projets directement dans votre boîte e-mail.

all4trees

DON

 Soutenez les acteurs
engagés pour la
préservation et la
restauration des forêts