Protéger le massif du Makay

Préservation des écosystèmes forestiers fragiles du Makay et développement d’alternatives économiques durables pour les populations locales

Au Madagascar, l’association Naturevolution agit depuis 12 ans pour la préservation et la restauration des écosystèmes forestiers uniques et fragiles du Makay. Pour y parvenir, l’association déploie un éventail d’initiatives complémentaires, allant de la protection des milieux naturels (gardes forestiers, reforestation, sensibilisation) au développement d’alternatives économiques durables (apiculture, agroforesterie, écotourisme), en passant par l’amélioration des conditions de vie locales (divers projets favorisant l’accès à l’éducation, aux soins, à l’eau, à l’énergie et à l’alimentation).

Contexte local

Situé dans le centre-ouest de l’île, le Makay est un massif montagneux sculpté par l’érosion depuis des millions d’années. Sanctuaires de biodiversité, ses vallées de plusieurs centaines de mètres de profondeur abritent des forêts sempervirentes et isolées. Elles ont permis à de nombreuses espèces animales et végétales de s’installer, certaines d’entre elles sont endémiques du massif. L’enclavement du Makay rend difficile l’accès des scientifiques sur la zone, très préservée et peu connue. Néanmoins, il ne lui permet pas d’échapper aux feux de brousse réguliers qui sont relevés aussi bien aux abords qu’au cœur du massif. À cela s’ajoutent le braconnage, la coupe illicite de bois, et l’exploration minière, qui menacent aussi la biodiversité locale.

Activités du projet

  • Développer des alternatives économiques durables : Afin de valoriser les ressources forestières, d’apporter un complément de revenus aux villageois et ainsi de modifier le rapport des populations locales à la forêt tout en améliorant leurs conditions de vie :
    • Apiculture : Des ruchers sont créés, des apiculteurs sont formés et une filière de commercialisation est développée.
    • Ecotourisme : Des infrastructures touristiques sont aménagées, des porteurs et guides sont formés, les opérateurs touristiques sont sensibilisés au respect des règles
    • Fruiticulture : Des arbres fruitiers sont plantés, des fruiticulteurs sont formés, des conserveries sont construites et équipées, et une filière de commercialisation est développée.
  • Améliorer les conditions de vie locales : Afin de réduire les besoins de prélèvements et de dégradations des écosystèmes liés à la précarité et au manque de connaissances, le projet émet l’accent sur :
    • Éducation : Des écoles sont construites, rénovées et équipées, des fournitures scolaires sont offertes, des instituteurs sont recrutés, formés et rémunérés et certains élèves sont accompagnés financièrement jusqu’aux études supérieures. Enfin, des cantines scolaires sont proposées favorisant la scolarisation.
    • Santé : Des dispensaires sont construits, rénovés et équipés, des médicaments sont fournis et des consultations médicales sont offertes.
    • Eau potable : Des puits sont construits
    • Alimentation : À l’aide de rizières et potagers écoles, les communautés locales sont formées à de nouvelles techniques en agro-écologie plus résilientes, plus économes et offrant de meilleurs rendements. Des greniers communautaires sont mis en place afin de garantir les stocks tout au long de l’année et de réduire l’inflation du cours du riz. Les produits des potagers alimentent les cantines scolaires.
  • Protéger les milieux naturels : Des activités de sensibilisation sont organisées avec les écoles primaires pour agir sur les jeunes générations et les impliquer le plus tôt possible dans la protection de leur environnement. Les producteurs locaux suivent aussi des formations pour adopter des pratiques agricoles durables et devenir acteurs de la préservation de leurs ressources.
    • Sensibilisation : Des activités de sensibilisation au respect de la nature et à une gestion durable des ressources naturelles sont mises en place auprès de la population locale.
    • Reboisement : Des pépinières sont installées aux abords des villages et des pépiniéristes sont formés. Ces pépinières sont en partie à reboiser les espaces dégradés entre les villages et le massif mais aussi à produire des plants à vocation utile pour la cuisine, la construction, la pharmacopée locale, etc. Ce, afin de réduire les prélèvements dans les forêts primaires uniques du Makay.
    • Recherche scientifique : Des missions d’inventaire de biodiversité et de suivi de populations de certaines espèces sont organisées régulièrement.
    • Surveillance : Au travers d’un système de patrouilles, des écogardes assurent une surveillance des pressions anthropiques exercées sur les milieux naturels (notamment le braconnage, les feux et l’élevage). Ils auront également un rôle de prévention et sensibilisation auprès de l’ensemble des usagers du Makay.

Bénéfices du projet

Bénéfices environnementaux

  • Restauration du couvert végétal : Grâce au reboisement, le projet vise à restaurer le couvert forestier situé entre les villages et le Makay. De plus, la prévention et la sensibilisation du public aux enjeux écologiques participe à la protection des forêts existantes.
  • Développement d’activités respectueuses de l’environnement : Des filières durables de miel et d’autres produits issus de l’agro-écologie sont développées dans les villages alentours. Cela limite les pratiques traditionnelles destructrices de la  biodiversité.
  • Maintien de la biodiversité : La surveillance renforcée et la préservation de l’habitat naturel des espèces animales participent à la protection de la biodiversité locale.

Bénéfices sociaux

  • Création d’emplois : Le projet crée de nombreux emplois pour les populations locales, à travers la création de filières (apiculture et autres), mais aussi en créant des postes de pépiniéristes et d’enseignants pour les nouvelles infrastructures.
  • Implication des communautés locales : La sensibilisation, l’éducation et les formations destinées aux populations locales leur donnent les clés pour agir et devenir actrices de la gestion de leur environnement.
  • Amélioration de la qualité de vie : Les infrastructures de développement telles que les écoles créées, et l’amélioration des revenus et de la qualité de l’environnement sont des facteurs d’amélioration de la qualité de vie pour les locaux.

Bénéfices économiques

  • Génération de revenus : Le projet lutte contre la pauvreté en développant les filières locales d’apiculture, de riziculture, et d’autres produits agro-écologiques. Grâce à ces activités complémentaires, les populations locales  améliorent leurs revenus.
  • Création d’infrastructures de développement : La création d’infrastructures onéreuses telles que les écoles et les pépinières locales sont des atouts clés du projet. Elles sont destinées à être gérées par les populations locales.

Partenaires locaux

  • Partenaire principal : L’ensemble des projets implémentés à Madagascar autour de la conservation du massif du Makay sont mis en place, gérés et suivis en étroite collaboration avec une association de droit malgache, Naturevolution Madagasikara. Les choix, calendriers et cadres de reporting des projets sont décidés conjointement. La mise en œuvre et les procédés des projets sont effectués par l’équipe de Naturevolution Madagasikara composée aujourd’hui de plus de 60 salariés locaux, tous malgaches.
  • Partenaires techniques : Les centres de formation et ONG spécialisées (dont AgriSud, les ruches australes, Tefy Saina, etc.) au sein desquels des formations sont réalisées et dont les techniciens accompagnent les équipes locales. La Compagnie du miel soutient le projet apicole en prenant en charge le conditionnement et la vente des récoltes de miel.
  • Partenaires locaux : Dans chaque village, avant chaque lancement de projet et de manière régulière durant les projets, Naturevolution réunit les instances existantes (conseils des sages et/ou conseils villageois). Ces réunions permettent d’écouter et de discuter des doléances et des besoins des communautés locales, de les rassurer sur les intentions de l’association, de répondre à leurs questions et éventuels doutes concernant les projets en cours ou à venir, mais aussi de les tenir au courant des avancées de chaque projet, ou encore de régler les conflits éventuels. Lorsque la structuration hiérarchique du village n’est pas assez établie et lorsqu’il y a alors un risque de malentendus ou de conflits ou bien encore lorsque le village est trop important et qu’il devient trop délicat de réunir régulièrement tout le monde, des structures de type VOI (communautés de base) sont créés afin qu’un représentant local soit élu. Autant que possible, lors de ces réunions, l’association tient à faire venir également une ou plusieurs autorités supérieures (chef district, chef ZAP, Maire de commune, Député, etc.) afin que les projets soient bien compris et connus de tous, afin d’éviter également les polémiques et les rumeurs. Au-delà de ces “grandes” réunions, les chefs de village (fokontany et/ou komity) et/ou les représentants de ces VOI sont en échange permanent avec les directeurs régionaux de l’association. De même, les salariés locaux de Naturevolution (pépiniéristes, agriculteurs, responsables de ruchers, enseignants) et autres représentants des associations d’apiculteurs et de collecteurs de fruits sont en échange permanent avec chacun des chefs de projet de l’association. Ces communications quasi quotidiennes permettent d’être au fait de tout ce qui se passe, de réagir relativement vite à toute complication éventuelle, de soutenir les villageois au moment où ils en ont le plus besoin, etc.

Chiffres clés

  • Nombre d’arbres plantés : 8455 en juin 2021
  • Nombre de bénéficiaires : 1.500
  • Année de lancement du projet : 2009 (le reboisement n’a débuté qu’en 2019)
  • Essences plantées : Afzelia xylocarpa, Dalbergia cochinchinensis, Pterocarpus macrocarpus, Dalbergia oliveri
  • Budget du projet : 100.000 – 200.000 €

PORTEUR DU PROJET

Naturevolution

Naturevolution est une association de préservation de la nature et de solidarité internationale.

DÉCOUVRIR

Province de Toliara, Madagascar
Get directions

RESTEZ CONNECTÉ(E) AUX PROJETS

Recevez des actualités des projets directement dans votre boîte e-mail.

all4trees

DON

 Soutenez les acteurs
engagés pour la
préservation et la
restauration des forêts