Préserver le Parc National de Molé

Structurer les filières miel et karité biologique, pour préserver le Parc National de Molé au Ghana

Au Nord du Ghana, Noé, à travers son programme Man and Nature, soutient la structuration de filières vertes de miel et de karité biologique. L’association forme les producteurs et les apiculteurs locaux à des pratiques agricoles et de récolte durables, et à la commercialisation de leurs produits sur le marché local et international.

Contexte local

Situé au nord du Ghana, le Parc National de Molé, créé en 1971, est une réserve de savane abritant une biodiversité très riche, dont de nombreux grands mammifères (éléphants, antilopes, buffles, singes…). Destination touristique phare du pays, il est aussi soumis à la chasse illégale, notamment pour la viande de brousse, et à d’autres activités de braconnage, comme l’exploitation illégale de bois de rose. Les populations environnantes exercent encore davantage de pressions sur le Parc, par la cueillette de produits forestiers non ligneux, les feux de brousse, le prélèvement de bois de chauffage, et le défrichement pour l’implantation de parcelles agricoles.

Activités du projet

  • Assurer une gouvernance communautaire durable en périphérie du parc : Le projet vise à renforcer les capacités organisationnelles des communautés locales par le développement de filières vertes, et par la structuration de la gouvernance communautaire. Cette meilleure gouvernance et l’établissement de plans de gestion permettent aux activités de surveillance et de contrôle sur l’exploitation des ressources d’être plus efficaces.
  • Développer les filières du karité et du miel faiblement structurées : Le projet tend à développer la filière du karité certifié et à y intégrer la transformation locale des noix en beurre. Aussi, il vise à mettre en place des ruches dans cette région très propice à l’obtention d’un miel de qualité, très recherché pour son goût et des propriétés.
  • Former les apiculteurs et les producteurs de karité : Pour développer des méthodes de production durables de miel et de karité, du matériel (ruches, matériel végétal, matériel de transformation) est fourni aux producteurs locaux. De plus, ils sont formés par les partenaires locaux.
  • Planter des arbres pour restaurer les zones dégradées et pour développer l’agroforesterie : De nombreux arbres sont plantés pour restaurer la savane défrichée et dégradée. La plantation d’arbres est aussi destinée au développement de parcelles agroforestières.

Bénéfices du projet

Bénéfices environnementaux

  • Restauration du couvert arboré : La plantation d’arbres en milieux dégradés par les pratiques anthropiques et les feux de brousse, ainsi que la mise en place de parcelles agroforestières permettent de restaurer le couvert arboré et l’écosystème forestier. Cela participe à la conservation de l’habitat naturel de nombreuses espèces.
  • Mise en place de pratiques agricoles durables : Les techniques agricoles développées en milieu agroforestier, en apiculture, et pour la collecte de karité sont respectueuses de l’environnement et respectent des plans de gestion des ressources naturelles établis par les partenaires locaux.

Bénéfices sociaux

  • Formation des producteurs à l’agriculture durable et au commerce : Les populations locales sont impliquées dans le projet et deviennent actrices du développement des filières vertes locales. Pour cela, elles sont formées aux pratiques durables et à l’apiculture. De plus, les producteurs sont formés à la gestion commerciale et financière de leurs produits.
  • Structuration de la gouvernance locale : Le renforcement de la gouvernance communautaire permet de structurer durablement les relations de la population locale, et ainsi de diminuer les conflits.

Bénéfices économiques

  • Épargne et crédit pour les communautés villageoises : Des associations d’épargne et de crédit ont été fondées pour les populations locales.
  • Génération de revenus : Le karité biologique et de miel sont des produits à forte valeur ajoutée. Leur vente permet aux populations locales de générer localement d’importants bénéfices, qui participent au développement de la communauté.

Partenaires locaux

  • Community Resource Management Areas
  • Northcode

Chiffres clés

  • Nombre d’arbres plantés : 7.000
  • Nombre de bénéficiaires : 978
  • Année de lancement du projet : 2018
  • Essences plantées : Dawadawa, Mahogany, Shea, Kapok and Rosewood
  • Budget du projet : 370.000 €

PORTEUR DU PROJET

noe

Noé est une association qui a pour mission de sauvegarder la biodiversité en France et à l’international.

DÉCOUVRIR

RESTEZ CONNECTÉ(E) AUX PROJETS

Recevez des actualités des projets directement dans votre boîte e-mail.

all4trees

DON

 Soutenez les acteurs
engagés pour la
préservation et la
restauration des forêts