Préserver la forêt d’Ambohidravy

Protéger et gérer durablement la forêt d’Ambohidravy à Madagascar

Dans la forêt protégée d’Ambohidravy, sur la pointe Nord de Madagascar, Humy aux côtés de son partenaire local L’Homme & L’Environnement, soutient la création de filières agroforestières durables auprès des populations locales, comme la vanille, le cacao, ou autres produits arboricoles. De plus, l’association aide au renforcement de la surveillance de l’aire protégée, et à la conservation de l’écosystème.

Contexte local

Sur la pointe Nord de Madagascar dramatiquement soumise à la déforestation, la forêt tropicale humide d’Ambohidravy est l’une des dernières forêts bien conservées de la région. Elle abrite notamment certaines essences menacées d’extinction comme l’Asteropeia amblyocrapa. Sacrée et protégée par les populations locales vivant au pied de la colline d’Ambohidravy, la forêt bénéficie également du statut officiel d’aire protégée.

Cependant, l’exploitation illégale de bois tropicaux est très implantée dans la zone, et les moyens humains et financiers des populations locales sont insuffisants pour l’endiguer. Les populations, très pauvres, peinent à défendre leurs droits traditionnels face aux exploitants et aux planteurs venant d’ailleurs.

Activités du projet

  • Soutenir et structurer le développement de filières économiques durables : Le projet a pour objectif de développer des filières économiques vertes, rentables et pérennes pour les populations locales. La création d’une filière de vanille sous couvert forestier est aujourd’hui en cours.
  • Développer l’agroforesterie autour de la forêt : L’agroforesterie est un modèle de production agricole sous couvert forestier. Ce système durable permet de maintenir la surface forestière, diminuer l’érosion et conserver la biodiversité, tout en développant une activité génératrice de revenus pour les populations locales.
  • Renforcer la surveillance de l’aire protégée : Le projet vise à renforcer et planifier la surveillance de la zone, pour lutter contre la coupe illégale de bois précieux dans la forêt protégée.
  • Développer les connaissances pour protéger la biodiversité : Afin de pouvoir conserver certaines essences menacées d’extinctions, le projet vise dans un premier temps à effectuer des mesures sur les valeurs écologiques de la forêt, pour les analyser et comprendre l’écosystème. Ces connaissances permettront de mettre en place des actions de conservation adaptées aux conditions écologiques locales.
  • Reboiser les zones forestières dégradées : Afin de restaurer l’écosystème forestier, des pépinières locales sont mises en place. Elles sont destinées au reboisement des zones les plus dégradées.

Bénéfices du projet

Bénéfices environnementaux

  • Protection de la biodiversité locale : La forêt d’Ambohidravy est un sanctuaire refuge pour les espèces qui y résident. En protégeant cette forêt, le projet contribue à la conservation de certaines espèces menacées d’extinction, dont la pygargue de Madagascar ou l’Asteropeia amblyocrapa, l’arbre aux fines fleurs.
  • Restauration et gestion durable de la forêt d’Ambohidravy : Le projet mène des actions de reforestation pour restaurer l’écosystème forestier dégradé. De plus, il lutte contre les pratiques de braconnage néfastes pour la forêt en renforçant la surveillance, et propose des alternatives socio-économiques durables.

Bénéfices sociaux

  • Accompagnement des femmes : Le projet s’adresse principalement aux femmes pour la production de vanille en sous-bois, et participe ainsi à combattre les inégalités entre les sexes.
  • Inclusion et autonomisation des minorités ethniques : Les communautés vivant au pied de la colline d’Ambohidravy font partie de minorités ethniques qui ont des difficultés à défendre leurs droits. Le projet a pour objectif de les rendre acteurs de la protection et de la gestion durable de leur environnement et de leurs ressources.

Bénéfices économiques

  • Création d’emplois : La mise en place de pépinières, ainsi que la structuration de filières permettent de créer de l’emploi autour et dans l’aire protégée.
  • Développement de filières économiques de rente : La création de filières agroforestières permet de produire des denrées agricoles à forte valeur ajoutée, comme la vanille de sous-bois, le cacao, ainsi que d’autres productions fruitières destinées au marché local. Les revenus générés bénéficient directement aux populations locales.

Partenaires locaux

Chiffres clés

  • Nombre d’arbres plantés : 33.367
  • Nombre de bénéficiaires : 102
  • Année de lancement du projet : 2020
  • Essences plantées : Hintsy, Cinnamosma macrocarpa, Acacia auriculofarnis, Callophyllum sp., citronniers, cacaoyers.
  • Budget du projet : 30.000 – 40.000 €

PORTEUR DU PROJET

Humy

Humy est une association oeuvrant à protéger la biodiversité et les Hommes, en partenariat avec des associations locales.

DÉCOUVRIR

RESTEZ CONNECTÉ(E) AUX PROJETS

Recevez des actualités des projets directement dans votre boîte e-mail.

all4trees

DON

 Soutenez les acteurs
engagés pour la
préservation et la
restauration des forêts