Projet d’agroforesterie pour structurer une filière durable de cacao sous ombrage

Développer l'agroforesterie pour structurer la filière cacao sous ombrage et accompagner les producteurs et productrices de la province de Woleu-Ntem au Gabon à cultiver et commercialiser un cacao de haute qualité

Dans la province de Woleu-Ntem au Gabon, Noé, à travers son programme Man and Nature, développe une filière durable de cacao sous ombrage en modèles agroforestiers. L’association accompagne les producteurs et productrices locales de la culture à la commercialisation d’un cacao de haute qualité et d’autres produits forestiers non ligneux.

Contexte local

Autour du massif forestier vallonné et marécageux du Parc National de Minkébé, dans le bassin du Congo, l’exode rural a fortement réduit la densité de population active. Les communautés locales et les peuples autochtones encore présentes vivent principalement de l’agriculture dans la province de Woleu-Ntem.

La culture de cacao, depuis les années 70, a permis le développement économique et social de quelques familles. Or, les politiques de développement économique se tournent aujourd’hui vers l’extraction du bois et des ressources naturelles de la forêt, qui souffre de la surexploitation. Aujourd’hui, la production de cacao production stagne voire décline, car les cacaoculteurs, sans appui technique et sans rétribution, délaissent leur activité.

Activités du projet

  • Améliorer la productivité des exploitations de cacao villageoises : En partenariat avec les agriculteurs locaux, le projet vise à réhabiliter 100ha d’anciennes plantations, et 4ha de nouvelles plantations de cacao en systèmes agroforestiers.
  • Développer les pratiques agroforestières : Les systèmes agroforestiers mis en place produisent du cacao et d’autres produits forestiers non ligneux, pouvant être vendus aux échelles locale, nationale, et internationale. La technique de production de cacao sous ombrage employée est reconnue pour en améliorer la qualité. En plus de valoriser le produit, l’agroforesterie participe au maintien du couvert forestier.
  • Fournir un équipement et le matériel végétal adapté : Afin d’appuyer le producteur dans la mise en place d’un modèle de production rentable et durable, des équipements ainsi qu’un matériel végétal de qualité leur est fourni.
  • Soutenir les coopératives de producteurs pour structurer la filière cacao : Pour structurer durablement la filière locale de cacao, une coopérative de producteurs est créée. Les producteurs sont formés et soutenus dans la gestion, la commercialisation et le marketing de leurs produits.
  • Développer les filières de produits forestiers non ligneux à forte valeur ajoutée : De nombreux produits forestiers non ligneux du Parc et de sa périphérie peuvent être transformés en huiles ou beurres. Ces produits ont souvent une forte valeur ajoutée sur les marchés locaux et internationaux. L’enjeu du projet est de combiner leur production avec celle du cacao.
  • Plaidoyer pour un meilleur système national d’achat du cacao : Le système actuel d’achat du cacao au Gabon est très défaillant. Les producteurs peuvent attendre des mois avant d’être rémunérés. Des campagnes de plaidoyer seront mises en oeuvre pour libéraliser le marché du cacao au Gabon ou améliorer le système d’achat afin que les producteurs soient payés cash bord champs avec un premium pour un cacao zéro déforesation.

Bénéfices du projet

Bénéfices environnementaux

  • Maintien du couvert forestier : Le projet propose des alternatives économiques à l’extraction de bois et valorise les productions agricoles sous couvert forestier grâce à l’agroforesterie. Cela permet de lutter contre la déforestation, et maintenir le couvert arboré.
  • Production durable : Les techniques agroforestières développées par le projet sont durables et respectueuses de l’environnement.

Bénéfices sociaux

  • Autonomisation des producteurs et productrices : Dans une approche participative, la formation à la réhabilitation d’anciennes cacaoyères permet aux producteurs et aux productrices de devenir acteurs et actrices de la gestion durable des terres agricoles locales.
  • Appui à la structuration organisationnelle des producteurs : En appuyant et en formant les producteurs de cacao à la commercialisation de leurs produits et à la gestion de coopératives, ils ne sont plus soumis aux méthodes de collectes défaillantes de l’Etat.

Bénéfices économiques

  • Augmentation de la rémunération des producteurs : L’augmentation de la qualité du cacao, combiné avec la commercialisation d’autres produits forestiers à grande valeur ajoutée, génère des bénéfices pour les coopératives, et donc pour les producteurs.
  • Stabilisation de la rémunération des producteurs : Le cacao sous ombrage permet au producteur d’accéder à un marché fiable, il est donc moins soumis aux fluctuations du marché.

Partenaires locaux

Chiffres clés

  • Nombre d’arbres plantés : –
  • Nombre de bénéficiaires : 20
  • Année de lancement du projet : 2018
  • Essences plantées : –
  • Budget du projet : 30.000 – 35.000 €
Minvoul Woleu-Ntem, Gabon
Get directions

PORTEUR DU PROJET

noe

Noé est une association qui a pour mission de sauvegarder la biodiversité en France et à l’international.

DÉCOUVRIR

RESTEZ CONNECTÉ(E) AUX PROJETS

Recevez des actualités des projets directement dans votre boîte e-mail.

all4trees

DON

 Soutenez les acteurs
engagés pour la
préservation et la
restauration des forêts