Préserver et restaurer la biodiversité de l’île de Flores

Accompagner les producteurs de l'île de Flores en Indonésie, pour lutter contre la pratique de culture sur brûlis, développer l’agroforesterie et reboiser avec des essences résistantes aux feux les terres dégradées

Sur l’île de Flores, en Indonésie, l’association Coeur de Forêt mène des ateliers de sensibilisation ainsi qu’un accompagnement continu des producteurs pour lutter contre la pratique de la culture sur brûlis et développer l’agroforesterie comme alternative. En parallèle, des terrains particulièrement sensibles sont reboisés avec des essences résistantes aux feux de forêt.

Contexte local

L’île de Flores, en Indonésie, est un territoire enclavé du pays. Loin des pressions touristiques, la population locale vit principalement de pêche, d’élevage, et d’agriculture de subsistance. Quelques cultures de rente, comme les épices, les huiles essentielles ou encore la vanille, sont produites sur l’île. Cependant, le manque d’investissement dans les infrastructures de transformation ne permettent pas de rentabiliser leur production.

L’île attire des investisseurs agricoles pour la production de biocarburant. À cela s’ajoute la culture sur brûlis, qui y menace fortement la biodiversité locale. Seules des solutions économiques alternatives et la sensibilisation de la population aux impacts de cette pratique peuvent stopper ce processus, menant à la déforestation.

Activités du projet

  • Reboiser les zones sensibles aux feux : Coeur de forêt reboise chaque année des terrains communautaires sensibles aux feux de forêt. La majorité des essences choisies pour ces reboisements sont endémiques et/ou résistantes à ces feux, ce qui rend plus résilient le couvert forestier. Le semis direct et la plantation sont deux techniques de reforestation utilisées.
  • Soutenir l’agroforesterie et les pratiques agro-écologiques des producteurs : L’association soutient les producteurs locaux dans la mise en place de modèles agroforestiers, également plus résilients face aux aléas climatiques. Les arbres et arbustes plantés peuvent être utilisés à plusieurs fins (alimentation, médecine, ou autre). Les cultures de rente comme le patchouli et la vanille y sont développées.
  • Construire des infrastructures de transformation et de valorisation des produits : Un alambic destiné à la production d’huiles essentielles, ainsi qu’un hangar de séchage ont été construits sur la plateforme de transformation de l’association. Ils sont notamment destinés à la transformation des gousses de vanille et du patchouli.
  • Éduquer et sensibiliser à l’environnement : Coeur de Forêt mobilise la population locale (éleveurs, producteurs, enfants, institutions religieuses…) pour discuter de la culture sur brûlis et d’autres pratiques désastreuses pour l’environnement. Pour cela, l’association réalise divers évènements de sensibilisation et d’éducation, en proposant des alternatives agro-écologiques, plus respectueuses de l’environnement.
  • Commercialiser les produits issus de la production locale durable : Afin d’encourager les producteurs dans leur démarche de transition écologique, Coeur de Forêt les aide à commercialiser localement leurs produits transformés.

Bénéfices du projet

Bénéfices environnementaux

  • Résilience du couvert forestier : La reforestation et l’utilisation d’essences résistantes aux feux permettent au couvert forestier de mieux se maintenir en cas d’aléas climatiques.
  • Lutte contre l’érosion des sols : La reforestation et l’agroforesterie rendent les sols moins sujets à l’érosion lors des fortes pluies.
  • Pratiques agricoles respectueuses de l’environnement : L’agroforesterie et les pratiques agro-écologiques soutenues par l’association respectent l’environnement, et les intérêts des producteurs, dans une démarche de transition écologique.

Bénéfices sociaux

  • Création d’emplois pour les locaux : En plus du travail effectué avec les producteurs, le suivi et l’entretien des jeunes parcelles forestières nécessitent un passage régulier. Pour cela, l’association a recruté une équipe de débroussailleurs.
  • Formation et valorisation du producteur : Coeur de Forêt forme continuellement les producteurs à de nouvelles pratiques agricoles durables. En transformant leurs produits localement, ils valorisent leur travail. Aussi, ce modèle de production les rend acteurs de la gestion de leurs ressources naturelles.

Bénéfices économiques

  • Valorisation locale des produits : la transformation locale des produits génère des bénéfices localement, ce qui réajuste la répartition de la valeur sur la chaine de production. Le producteur est donc plus justement rémunéré. Les bénéfices servent aussi à améliorer les infrastructures de transformation et à développer le projet.
  • Rémunération plus stable : En diversifiant les cultures, les producteurs s’assurent d’être moins sensibles aux fluctuations du marché.

Partenaires locaux

  • Puge Figo

Chiffres clés

  • Nombre d’arbres plantés : 166.000
  • Nombre de bénéficiaires :
  • Année de lancement du projet : 2014
  • Essences plantées : Tamarindus indica, Antocephalus sinensis, Calliandra calothyrsus
  • Budget du projet : – €

PORTEUR DU PROJET

coeur de forêt

Coeur de Forêt est une association œuvrant pour la protection et la valorisation des forêts et des Hommes.

DÉCOUVRIR

RESTEZ CONNECTÉ(E) AUX PROJETS

Recevez des actualités des projets directement dans votre boîte e-mail.

all4trees

DON

 Soutenez les acteurs
engagés pour la
préservation et la
restauration des forêts